Ici il pourrait y avoir un texte introductif si tu veux. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

0%

Comment acceptez-vous les compliments ?

Quand vous faites quelque chose de bien, quelle est la probabilité pour que vous le sous-estimiez (c’est-à-dire que vous disiez que c’était facile, que n’importe qui aurait pu le faire, que ça n’a rien d’extraordinaire) ?

Quand vous faites correctement quelque chose, quelle est la probabilité pour que vous attribuiez votre succès à la chance ?

Quand c’est moins bien que prévu, quelle est la probabilité pour que vous attribuiez votre échec à la malchance ?

Quand vous obtenez un résultat médiocre ou que vous échouez, quelle est la probabilité pour que vous attribuiez votre échec à votre manque de talent ou de travail ?

Quand vous faites quelque chose correctement, quelle est la probabilité pour que vous attribuiez votre succès à quelqu’un d’autre (« il ou elle m’a aidé-e ») ?

Quand c’est moins bien que prévu, quelle est la probabilité pour que vous attribuiez votre échec à quelqu’un d’autre (« c’est de sa faute ») ?

Est-ce important pour vous d’être le meilleur dans un domaine qui vous tient à cœur ?

Le succès est-il important pour vous ?

Quelle est la probabilité pour que vous vous focalisiez plus sur ce que vous n’avez pas fait que sur ce que vous avez fait ?

Est-ce important pour vous de trouver un « héros » avec lequel vous lier et que vous allez tenter d’impressionner ?

Craignez-vous d’exprimer votre avis de peur qu’on découvre à quel point vous êtes ignorant ?

Vous arrive-t-il d’être incapable de démarrer un projet de peur d’échouer ?

Vous arrive-t-il de ne pas réussir à terminer un projet parce qu’il ne vous paraît pas assez bien ficelé ?

Comment vous sentez-vous quand vous savez que vous n’avez pas réussi à faire parfaitement quelque chose ?

Vous arrive-t-il de penser que vous êtes un imposteur ?

Vous arrive-t-il d’avoir peur qu’on découvre votre manque de compétences/talents/capacités ?

Les éloges (ou compliments) comptent-ils pour vous ?

Et vous, avez-vous le syndrome de l'imposteur ?
Vous avez le syndrome de l’imposteur

soft skills au travail

Vous avez certainement le syndrome de l’imposteur

soft skills au travail

Description du résultat
Encore un effort pour sortir du syndrome de l’imposteur

soft skills au travail

Encore un effort pour sortir du syndrome de l’imposteur
Bravo ! Vous n’avez pas le syndrome de l’imposteur

soft skills au travail

Encore un effort pour sortir du syndrome de l’imposteur

Laissez-nous vos coordonnées pour recevoir vos réponses